AMP Natecia Lyon - centre de PMA - Fécondation In Vitro


Maternité de niveau 2 et centre specialisé dans le diagnostic et le traitement de la stérilité (procréation médicalement assistée AMP Natecia) agréé par l'agence de biomédecine, ministère de la santé.
logoiso9001.jpg

Comment se protéger des perturbateurs endocriniens ?

Posté par : root le 18 janvier 2018

Rechercher dans AMP Natecia / Centre de fécondation in vitro
 
Auteur : docteur Véronique bied DAMON
 
Suite de l'émission de la maison des maternelles du jeudi 11 janvier voici les recommandations environne
mentales pour se protéger des perturbateurs endocriniens par des gestes simples dans votre vie quotidienne, surtout pendant la période de vulnérabilité maximale c'est-à-dire la grossesse.

Ces recommandation se basent sur le principe de précaution et ne sont pas pour l'instant officielles mais sont de plus en plus évoquées dans les maternités et les centres de PMA( fertilité).

L'objectif n'est pas de vous inquiéter mais d'être suffisamment informés pour non seulement se protéger soi-même mais surtout la santé future de votre bébé qui dépend en partie de son exposition pendant la grossesse aux perturbateurs endocriniens et autres polluants.

Les études cliniques sont en cours pour valider cette hypothèse de mieux en mieux documentée sur le plan médical.
 
Docteur véronique bied Damon
 

 Retrouvez les conseils sur Facebook en cliquant ICI

 


Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

 

Perturbateurs endocriniens : quels conseils donner aux couples en désir de grossesse

Posté par : root le 05 décembre 2017

Rechercher dans AMP Natecia / Centre de fécondation in vitro

Auteur :

Pascale MIRAKIAN Gynécologue et endocrinologue
Adresse e-mail : pascale.mirakian@free.fr

Hôpital privé Natecia, Service AMP,
22 avenue Rockefeller, 69008 Lyon, France

L’exposition à la pollution de notre environnement affecte la santé reproductive et participe, pendant la grossesse, à des transformations épigénétiques pouvant conduire au développement de maladies à l’âge adulte. Il est nécessaire d’informer les couples en âge de procréer afin qu’ils puissent identifier les perturbateurs endocriniens et adopter des précautions dès la préconception. Les professionnels de santé doivent s’impliquer et être des relais d’information scientifiques pertinents.

Capture.png

 

Retrouvez l'article complet en cliquant ICI

 


Commentaires ? | Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami